· 

La banque de sperme de dyslexliques

 

Le sujet m’a interpellé. J'ai appris qu’il y avait une banque de sperme (je vais taire le nom), qui avait détruit les embryons portant le gène de la dyslexie. Sérieux! Je suis pro-choix, mais la raison qui a motivé cette destruction m’a profondément bouleversé. Suis mon raisonnement:

 

 

 

 

Posons-nous d’abord LA question importante: « c’est quoi au juste la dyslexie?».  La dyslexie n’est pas un problème d’apprentissage c’est une façon d’apprendre qui est différente. La dyslexie est un problème neurologique héréditaire qui ne se corrige pas avec l’âge. Ceci étant dit, la majorité des dyslexiques arrive à « maîtriser » plusieurs aspects désagréables de cette condition, au point qu’il devient difficile de dire qu’ils souffrent des incapacités causées par la dyslexie. La majorité des dyslexiques ont un QI plus élevé que la moyenne et ressentent énormément de honte à ne pas être reconnu à leur juste valeur lors des évaluations scolaires. Ils savent très bien qu’ils ont des différences importantes d’apprentissage, mais ils savent qu’ils peuvent apprendre si on leur fournit les conditions adéquates. 

 

Faisons le parallèle suivant: Amateur de plantes, vous possédez une plante exotique. Observant sa condition globale qui se détériore, qu’allez-vous faire? 

Vous vous questionnez sur la qualité de sa terre et sur la quantité de soleil dont elle a besoin. Constant que la terre actuelle ne lui convient pas, vous aller changer la terre et déplacer la plante dans un endroit plus approprié pour lui fournir les meilleures conditions possible afin de favoriser sa croissance.

 

Pourquoi n’offrons -nous pas le même traitement aux enfants qui ne fonctionnent pas bien dans le système actuel? Pourquoi s’entête-t-on à les obliger de performer dans un milieu qui ne leur convient pas? Combien de petits génies ont été sacrifiés?

 

Il est intéressant de savoir qu’un dyslexique est 4 fois plus susceptible de devenir millionnaire que la moyenne des entrepreneurs. Ils réussissent beaucoup mieux que la moyenne en dehors de l’école, ce sont des experts pour penser en dehors de la « boîte ».

Voici une liste de personnalités connues qui sont dyslexiques:

 

John Lennon, Steven Spielberg, Alexander Graham Bell , Thomas Edison, Tom Cruise, Pierre Curie Albert Einstein, Galileo Galilei, Steve Jobs, Leonardo da Vinci, Tesla, Henry Winkler, Lewis Hamilton, Jamie Oliver, David Rockefeller, Agatha Christie, Jules Verne, Cher, Jennifer Aniston, Channing Tatum, Jackie Stewart, Charles Schwab, Ozzy Osbourne, Mireille Mathieu, Alyssa Milano, Pablo Picasso, Keanu Reeves, Greg Louganis,  Henri Ford, Joss Stone, Anderson Cooper, Whoopie Goldberg, Salma Hayek, Patrick Dempsey, et plusieurs autres.

 

Si ces enfants avaient été avortés avant leurs naissances parce que leurs parents avaient appris qu'ils portaient un bébé dyslexique, que serait notre monde aujourd’hui?

 

J’ai appris que je suis dyslexique à l’âge de 5 ans. L’avoir appris un si jeune âge m’a été d’un grand secours. Parce que j’avais identifié ce qui clochait chez moi, j’ai pu en faire le deuil (non sans mal je vous l’accorde) et m’activer à trouver des solutions pour être performante malgré mes limitations. Malheureusement le système ne m’a pas offert de conditions « spéciales » pour développer mes trucs et astuces qui m’aideraient à obtenir les notes exigées par le ministère de l’Éducation. J’ai toujours été 3 ans en retard sur les élèves de mon âge à l’école, j’avais quand même beaucoup de difficulté à fournir les résultats exigés pour l’obtention des diplômes secondaire et collégiale. J’ai été diagnostiqué. Dépressive à 5 ans, à 16 ans j’ai fait une tentative de suicide. Épuisé, découragé, incapable d’imaginer devoir poursuivre des études dans de telles conditions, je ne voyais plus d’issues. 

 

Tous les dyslexiques ne rencontrent pas tous les mêmes obstacles. Tous ne songent pas nécessairement au suicide, certains décrochent de l’école, d’autres flirts avec le crime et les dépendances. Certains ont une volonté indestructible de prouver leurs réels talents, avec le support d’une famille, il n’y a pas de limite à ce qu’un enfant dyslexique peut faire. Voici une petite liste de ce que représente la dyslexie:

 

Dyslexique 

Problèmes spatio-temporels :

  • difficulté à lire l’heure   
  • confusion entre la gauche et la droite      
  • se perds facilement

Problème de mémorisation:

  • problème avec les dates
  • problèmes avec l’alphabet
  • problème avec les tables de multiplication
  • difficulté avec les séquences (num. téléphone)
  • réapprentissage constant des savoirs et connaissances

Problème de contrôle moteur

  • difficulté de coordination
  • problème à l’écriture
  • problème lors de la copie d’un texte

Problème de lecture

  • les textes bougent ou se chevauchent
  • besoin de se relire
  • perds sa position dans le texte

Problème d’épellation

  • Les sons similaires cause de la confusion 
  • difficulté à entendre les sons
  • ne se souvient pas a quoi le mot ressemble

Problème d’attention

  • les bruits de fond sont dérangeant
  • difficulté à la prise de notes

Problème d’écriture

  • Difficulté à trouver le bon mot
  • difficulté à organiser ses idées
  • difficulté à mettre ses idées sur papier

Problème à compter:

  • difficulté à jouer, classer, les nombres les séries, les séquences
  • peut perdre un calcul intermédiaire
  • difficulté à compter 2 par 2 ou 3 par 3

Problème pour calculer:

  • réponses hésitantes
  • problème pour transposer l’information ex.: 2 + 3 = 5 vers 3 + 2 = 5

Problème avec les nombres:

  • lutte pour comprendre la chronologie
  • difficulté à fournir un résultat final

Problèmes avec les mesures:

  • difficulté de manipuler de l’argent, rendre la monnaie
  • lutte pour comprendre les concepts temps, heure…

 

Tous les dyslexiques ne sont pas incommodés par tous ces problèmes et difficultés. Cela varie de l’un à l’autre. Nous ne développons pas les mêmes trucs pour les mêmes difficultés.

Vous constatez qu’être dyslexique est beaucoup plus que l’inversion des lettres. Ce n’est pas un problème de paresse, ce n’est pas un problème d’intelligence ni de volonté. 

 

Être dyslexique c’est aussi avoir les forces suivantes:

  • Extrêmement créatif
  • Persévérant
  • Capable de comprendre rapidement les concepts nouveaux
  • Vois les similarités entre les modèles, les idées, les concepts que les autres ne voient pas
  • Excellent en résolution de problème et de casse-tête
  • Ils ont une vision « hollistic », c’est-à-dire qu’ils sont capables de voir l’ensemble, ils ne se perdent pas dans les détails
  • Excellente compréhension des histoires racontée
  • Très fort en raisonnement
  • Comprennent les idées abstraites mieux que la moyenne des gens
  • Excellent à penser à l’extérieur de la boîte
  • Très charismatique

 

Les carrières où excellent les dyslexiques:

  • Les sciences
  • Les ventes et marketings
  • Le design, la décoration
  • La menuiserie et l’ébénisterie
  • Le milieu artistique (comédie, le cinéma, le théâtre, musique, peinture, sculpture, dessin, photographie, etc.)
  • Architecture
  • Ingénierie
  • Mécanique
  • Les sports
  • Ingénierie logistique
  • Défense, prévention, protection, stratégies
  • Les milieux créatifs
  • La psychologie, le coaching,
  • Le cinéma

 

 

Imaginez maintenant, une banque de sperme qui proposerait uniquement des embryons dyslexiques. Seriez-vous prêt à lui donner une chance? Croyez-vous que le monde devrait proposer une alternative scolaire pour accompagner ces jeunes qui ont une approche atypique de l’apprentissage? 

 

Je crois qu’on ne peut pas se priver des cerveaux dyslexiques. On a besoin de voir les choses du point de vue particulier qu'on les « dys » et de profiter de leurs grands talents.

 

Moi je dis ceci: Touche pas à ma dyslexie, n’essaie pas de me force à faire les choses comme toi. N’essaie pas de me guérir, donne-moi plutôt le milieu favorable à l’exploitation de mon potentiel. Je fais des fautes d’orthographe, j’ai de la difficulté à écrire dans le bon ordre les numéros de téléphone, les dates, les soldes. Il se peut que je sois en retard, que je raconte ma journée sens dessus dessous, il se peut que je me perde dans le stationnement du centre commercial, je bais très certainement tomber dans toutes les craques du plancher et foncer dans tout ce wui se trouve à proximité de moi, mais tout ça, ce n’est pas vraiment important. Sauras-tu me donner le temps, l’amour, sauras-tu voir au-delà de mes difficultés pour apprécier mon grand talent?

 

À toi dyslexique, je dédie ce texte, j’interpelle ta famille, tes collègues, tes professeurs et tes patrons. Je vous dis de ne pas mettre de côté un "dys », permet lui de briller.

Écrire commentaire

Commentaires: 0