Pourquoi les entreprises devraient adapter leurs processus de recrutement aux candidats dyslexiques?





La plateforme Linked in, favorite des entreprises, a récemment reconnu la « pensée dyslexique » comme une compétence. Ce qui veut dire que plus de 800 millions de membres Linked in ont maintenant la chance de l’ajouter à leurs profils. Ceci est une énorme avancée pour les dyslexiques qui forme 78 % de la force de travail à travers le monde.

Il est maintenant temps que les RH modifient leurs processus de recrutement. Une personne sur 5 est dyslexique et 78 pour cent d’entre elles croient que les procédures de recrutement les désavantagent. Les procédures de recrutement ne sont pas pensées pour la #penséedyslexique. Les tests psychométriques sont faits sur des modèles standardisés qui, à cause de leurs enjeux de lecture, d’orthographe et d’écriture, désavantagent les candidats dyslexiques injustement. Ces tests ne donnent pas l’occasion aux candidats dyslexique de démontrer leurs incroyables compétences Dys.

Quand les employeurs créent leurs processus sur mesures pour s’ajuster aux profils dyslexiques, l’expérience est complètement transformée. Par exemple l’agence d’intelligence digitale de Grande-Bretagne (GCHQ), recrute activement des candidats dyslexiques à cause de leurs compétences uniques. La valeur de la #penséedyslexique est comprise par l’Agence depuis plus de 100 ans. On dit que les membres du programme d'apprentissage du GCHQ sont quatre fois plus susceptibles d'être dyslexiques.

Le chef du GCHQ, Jeremy Flemmings dit: « Nous voyons l'impact des États-nations et des groupes terroristes utilisant la technologie pour nuire et mettre en danger la sécurité l’ensemble du pays. Relever le défi de contrecarrer leurs plans nécessite des personnes capables de connecter des idées, de penser visuellement et d'utiliser leur intuition. Ce sont des qualités que l'on retrouve souvent chez nos collègues dyslexiques.

Des études menées par l’OBNL Made By Dyslexie et Manpower montrent que la pensée dyslexique devient de plus en plus importante pour le milieu de l’emploi en général, puisque le rythme est de plus en plus rapide et automatisé. En fait, d’ici 2025, 50 pour cent des emplois seront effectués par des machines, le 50 % restant seront des emplois occupés par des humains qui devront avoir les avantages de la pensée dyslexique.

Voici quelques exemples de compétences propres aux dyslexiques:

Nous voyons l’ensemble de la situation


Les cerveaux dyslexiques sont organisés différemment. La région temporale pariétale gauche de notre cerveau utilise des chemins neuronaux différents. Nous sommes naturellement bons en raisonnement, ce qui nous permet de facilement prendre un pas de recul sur les détails pour être plus apte à voir l’ensemble de la situation.

Nous voyons les récurrences que les autres ne voient pas


Malgré le fait que les personnes dyslexiques peuvent avoir des défis avec certaines compétences comme l’épellation, la ponctuation et la grammaire, ils sont experts pour voir ce que les autres ne voient pas. Ce qui inclue les habitudes et comportements récurrents, ou les récurrences dans le langage et les communications comme déchiffrer un code.

Nous utilisons notre intuition pour faire des liens entre les choses


Les dyslexiques font souvent état de soudains éclairs de génie qui les ont aidés à résoudre un problème d’une manière complètement inattendu. Nous utilisons notre intuition, et même si cela peu ressembler à de la rêverie pour les autres, c’est en fait la façon qu’utilise notre cerveau pour faire le tour d'un problème et relier les points pour trouver la solution.



Nous sommes des analystes doués


L’intelligence dyslexique est extraordinairement douée pour traverser une grande quantité d’information et en faire ressortir les éléments clefs.

Nous sommes brillants pour simplifier


Les personnes dyslexiques sont aptes à comprendre, déconstruire et simplifier les idées complexes. Cela peu impliquer un immense système de données, une grande quantité d’information complexe ou identifier une piste digitale à travers un million d’empreintes virtuelles

Nous sommes d’excellents communicateurs et conteurs.


Nous agissons audacieusement, ce qui tend à nous faire remarquer et à permettre à notre message de percer. Nous pensons de manière créative et littérale. Nous sommes capables de créer des récits captivants autour de sujets qui toucheront les gens et leur permettrons de comprendre qu’il est temps de changer.

Toutes les entreprises peuvent bénéficier du pouvoir de ceux qui pensent différemment. En omettant d'adapter leurs procédures de recrutement pour aider les dyslexiques à traverser les difficultés causées par les méthodes standards, et en ne permettant pas aux candidats dyslexiques de démontrer leurs compétences dyslexiques, les entreprises passent à côté d’une richesse de potentiel incroyable.


Que peuvent-elles faire pour remédier à cela?

Faire de petit ajustement dans leurs processus, comme accorder plus de temps pour réaliser les tests psychométriques, dans un endroit silencieux, avec des questions claires et concises.

Excuser les coquilles et les erreurs d’épellation, car elles ne sont pas le reflet de l’engagement ou des compétences de l’individu

Comprendre que les examens et les entrevues ne permettent pas à l’individu de dyslexique de démontrer l’étendue de ses compétences et talents, aider les à vous montrer leurs compétences d’une manière différente

Encourager vos candidats à vous dire qu’ils sont dyslexiques, en reconnaissant que vous valorisez la pensée dyslexique.

N’insister pas sur un diagnostic pour mettre en place des ajustements au processus de recrutement, une auto-déclaration de dyslexie devrait être suffisante.

La pensée dyslexique est un super pouvoir. Rendre votre processus de recrutement “dyslexic friendly ” ne bénéficiera pas qu'aux gens qui le sont, mais bien à tous les employeurs et la société dans son ensemble. Pour emprunter les mots de Jeremy Flemming “Nous n’aurons du succès que quand nous tirerons profit des gens qui voient les choses autrement ».



Qu'en pensez-vous? Aimeriez-vous qu'on adapte les processus d'embauche pour vous? Avez-vous déjà eu l'impression que le processus d'embauche vous défavorisait?

Laissez-moi vos commentaires, j'adore discuter avec vous...



Nathalie

xxx

Ce texte est une traduction libre d’un article publié dans le People Management, du 6 mai 2022, écrit par @Kate Griggs, fondatrice et PDG de l’OBNL Made by Dyslexia et auteur du livre This is dyslexia et du livre pour enfant Xtraordinary People

0 vue0 commentaire